Transition agricole

Le Département accompagne la Transition Energétique et Ecologique de l’agriculture 

L’agriculture occupe une place prépondérante dans l’économie gersoise, elle représente le troisième employeur départemental.

Evolution vers une agriculture durable 

Depuis quelques années, notre agriculture est en mutation permanente. Elle aspire à se transformer et devenir plus durable. Cette transition s’appuie sur la mise en œuvre de pratiques agro-environnementales plus respectueuses de l’environnement. En pratique dans les campagnes, on observe l’apparition ou le développement :

  • de couverts végétaux,
  • de rotations des cultures plus économes en eau et intrants,
  • de parcelles en agroforesterie,
  • et une forte conversion en agriculture biologique.

Actuellement,  le Gers est le premier département Bio de France en surface et en nombre de producteurs et pionnier en agro-écologie.

Le Conseil Départemental participe et soutient cette mutation agricole

Chaque année, le Conseil Départemental consacre une partie importante de son budget dédié à la transition énergétique et écologique au développement de cette agriculture durable. Cette politique s’exprime sous la forme d’un soutien budgétaire :

  • aux associations agri environnementales (Arbres et Paysages 32, les Bios du Gers, ADEAR, Terre de Liens, (voir si autres associations),
  • à l’agroforesterie et la plantation de haies,
  • et une mise à disposition de salles de formation et réunion à la Cité des Transitions Energétique et Ecologique (Cit2e).

Dans le même esprit de solidarité, le Conseil Départemental soutient l’agriculture gersoise pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire du COVID 19.

Quelques actions majeures portées par la collectivité

La journée des agriculteurs optimistes

Les partenaires et acteurs de la transition du département sont réunis chaque année à la Cit2e autour des thématiques agricoles pour apprendre et échanger sur les façons, les moyens pour parvenir à une  agriculture vertueuse. 

Parallèlement, le Département soutient une dynamique entre les différents partenaires pour qu’ils collaborent, le reste de l’année, sur la thématique de la transition agricole.

La promotion des circuits de proximité

Le Conseil Départemental favorise  les circuits courts :

  • dans la restauration collective et notamment dans ses collèges.
  • et à destination des particuliers avec la mise en place d’un Projet d’Alimentation Territorial (PAT). Grace à cette action, ils peuvent accéder à une carte interactive pour localiser les points de vente des producteurs.

Cette promotion s’inscrit dans une politique plus large d’Alimentation Durable détaillée dans une autre rubrique du site. 

L’agroforesterie 

L’agroforesterie apparaît comme une réponse audacieuse aux enjeux économiques, écologiques et techniques d’une agriculture moderne et durable.

C’est pourquoi, depuis 2006, le Conseil Départemental du Gers à mis en place un programme d’aide en faveur de l’agroforesterie.

En complément des subventions européennes apportées par la Région Occitanie, le Département finance les agriculteurs pour l’installation de systèmes agroforestiers et leur entretien pendant 3 ans.

Le projet 7000 arbres

Pour  sensibiliser le jeune citoyen gersois à l’importance des arbres et à l’agro-écologie, le département s’engage à ce que chaque collégien plante un arbre.